pompage-fosse

Ce qu’il faut savoir sur la fosse septique

Lorsqu’une habitation ne se situe pas dans une zone possédant un réseau d’assainissement collectif ou que les coûts de raccordement à un tel réseau sont onéreux, l’installation d’un système de traitement des eaux usées autonome, comme une fosse septique est nécessaire. Cette dernière est un système d’assainissement individuel qui assure le traitement et l’évacuation des eaux usées et les eaux vannes provenant d’un domicile. Ainsi, c’est un équipement qui garantit un domicile fonctionnel et un environnement propre et sain.

Le mode de fonctionnement d’une fosse septique

Une fosse septique est un système non collectif d’assainissement des eaux vannes destiné à effectuer deux fonctions : la rétention des matières solides organiques et la liquéfaction des rejets.

Tout d’abord, il y a la phase de séparation les liquides et des solides par le processus de la décantation physique. Ainsi, les solides les plus lourds, tels que matières fécales et le papier,  se déposent au fond de la cuve de la fosse, et forment par conséquent une forme de boue et les solides plus légers flottent à la surface et forment progressivement une écume.

Ensuite, vient le rôle des bactéries anaérobies, qui se développe principalement dans les lieux où l’oxygène manque et qui sont toujours présentes dans les eaux usées. Ces dernières se nourrissent d’une partie des solides et les transforment en gaz. Grâce au système de ventilation de la fosse, ces gaz seront évacués.

Enfin, l’eau clarifiée se déplace vers le champ d’épuration, ou le champ d’épandage. Ce dernier est un système de drains de distribution. Les eaux clarifiées subissent alors un traitement dans le sol par un autre type de bactéries qui absorbent le reste de la matière organique présente. Ainsi, l’élimination de la plupart des matières toxiques et des potentiels virus par filtration se fait dans le champ d’épuration.

Les types de matériaux de fosse septique

Deux modèles de fosses septiques sont disponibles sur le marché, l’un en matière plastique et l’autre en béton. Le modèle en plastique, ou en PVC, est connu pour être plus léger. Ainsi, il est idéal pour les petites habitations comportant de trois à quatre personnes. Ce modèle est plus résistant contre la corrosion. Quand au modèle en béton, connu pour être plus lourd et plus solide, il est plutôt adapté aux biens immobiliers construits sur un sol peu stable. Ce modèle est plus résistant contre les pressions extérieures et contre les mouvements de terrain.

La vidange de fosse septique

La vidange fosse septique 60 est une étape nécessaire si vous désirez assurer le bon fonctionnement de votre système d’assainissement et éviter au mieux les incidents indésirables. Cette procédure, qui doit être effectuée par un professionnel, permet le nettoyage de la cuve de votre fosse en évacuant les boues et en les transportant vers une station d’épuration. Ainsi, votre fosse est bien opérationnelle.

Il est recommandé d’effectuer une vidange ou un pompage de fosse septique tous les quatre ans environ, tout dépend de la taille de votre fosse et du nombre d’habitants de votre demeure.

L’entretien d’une fosse septique

Quel que soit le type de matériel que vous avez choisi pour votre installation de fosse septique, ce dispositif requiert un entretien régulier afin de garantir son efficacité et sa durabilité dans le temps. Pour effectuer cet entretien correctement, quelques gestes simples sont à suivre. Par exemple, il est nécessaire de vérifier le niveau de la boue présente dans votre cuve tous les six mois environ. Il est également indispensable de nettoyer régulièrement le préfiltre de votre fosse, le dégrilleur et le bac à graisse pour un traitement fiable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *