Présentation

  • : Le Cactus Heuristique
  • Le Cactus Heuristique
  • : Docteur en biologie, tendance réductionniste, je m'intéresse à tout... mais à des degrés divers. C'est à partir des cactées que mon site va plus loin dans l'exploration de domaines contigus à la biologie...
  • Contact

Translation / Traduccion

Recherche Sur Le Site

Page Facebook

RECEMMENT :

Rajout de photos de cactées globulaires diverses.

PROCHAINEMENT :

Un article sur les relations entre Rhipsalis teres et les fourmis

11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 09:30

Ci-dessous est exposée une méthode de semis de graines de cactées en sachets plastiques, avec une désinfection du substrat à l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène) au lieu de la désinfection thermique habituelle. De plus l'eau oxygénée améliore sensiblement la germination de la plupart des graines .

 

J'utilise la culture en sachets plastiques en lit breton, qui permet de maintenir une atmosphère humide en permanence et une grande vitesse de croissance des plantules. Dans ce milieu confiné, chaud et humide, il est indispensable d'éliminer au préalable le maximum de micro-organismes et de préserver un milieu de culture le plus aseptique possible.

Plutôt que de désinfecter les instruments utilisés, et de stériliser les pots et le substrat à la chaleur comme c'est l'usage avant de semer (ce que je trouve long et compliqué, et ce qui détériore les qualités physiques du substrat), j'ai choisi une désinfection chimique, beaucoup plus simple et rapide (voir les notes en bas de l'article).

 

I - Préparation

 

 

J'utilise un substrat majoritairement minéral (argile compacte, vermiculite, terreau commercial à cactées et Aquabasis plus).

 

Semis essuyage pot 1

 

Si les pots sont sales, ils sont essuyés avec un morceau de sopalin imbibé d'eau oxygénée 3% (m/m). De la même manière il est conseillé de désinfecter tout le matériel utilisé, ainsi que la surface de travail, avec de l’eau oxygénée.

 

 

Si les pots ont de gros trous dans le fond, un morceau de sopalin dédoublé est placé dans le fond des pots pour éviter que le substrat ne s'échappe.

 

 

 

Les pots sont remplis jusqu'en haut avec le substrat.

 

 


Pour la stérilisation du substrat j'utilise une solution d'eau oxygénée à 1,5% (m/m), par dilution de l'eau oxygénée 3% (appelée « eau oxygénée 10 volumes » en pharmacie) avec le même volume d'eau du robinet. Utiliser une solution pharmaceutique, qui possède une date de péremption sur le flacon, et si possible sans additif.

Du fait de la labilité du peroxyde d'hydrogène, la dilution doit être préparée le moins longtemps possible à l'avance, et ne doit pas être entreposée en contact avec des éléments métalliques, à la chaleur ou au soleil.

 


Je verse le liquide sur le substrat dans les pots et j'imbibe le substrat jusqu'à saturation (quand le liquide ressort sous le pot) avec la solution d'eau oxygénée 1,5%.



 


Une fois le substrat bien mouillé, je sème les graines immédiatement. Inutile de les désinfecter auparavant, une cuillère d'eau oxygénée supplémentaire versée sur le semis le fera.

 

 

Les pots sont placés dans des sachets plastiques pour congélation avec fermeture à zip, refermés hermétiquement et placés dans un petit lit breton (aquarium reconvertit).

La température du lit breton est à un maximum de 31°C la journée et un minimum de 22°C la nuit.

Les pots sont à une distance de 15 cm d'un tube de 14W de 38 cm de long (tube fluorescent Aqua-glow), éclairé 15h par jour.

 


Semis dans de l'eau oxygénée 1,5%, après 21 jours : à gauche 3 plantules de Eriosyce bulbocalyx et à droites 4 plantules de Frailea sp.

 


Semis dans de l'eau oxygénée 0,75%, après 21 jours : 6 plantules de Frailea sp.

 

 

Semis dans de l'eau oxygénée 1,5%, après 21 jours : à gauche plantules de Eriosyce napina ssp. lembkei RCP et à droites plantules de Eriosyce napina glabrescens X Eriosyce senilis senilis.

 

 

Semis dans de l'eau oxygénée 0,75%, après 21 jours : 1 plantule de Austrocactus patagonicus.

 

II - Divers résultats de semis dans H202 :

 

Espèces de cactées *

Concentration H2O2 (m/m) du semis

Nombre de graines

Nombre de jours après le semis

% final de levées

3

7

14

21

35

Nombre de plantules

Eriosyce bulbocalyx

1,5%

10

 

0

1

4

4

40 %

Mélange Frailea sp.

1,5%

20

 

2

3

3

3

20 %

Eriosyce bulbocalyx

0,75%

10

 

0

0

0

1

10 %

Mélange Frailea sp.

0,75%

20

 

2

5

6

8

40 %

Eriosyce bulbocalyx

0%

10

 

0

2

2

3

30 %

Mélange Frailea sp.

0%

20

 

0

1

2

3

15 %

     

 

         

Eriosyce napina ssp. lembkei RCP

0,75%

30

6

10

11

11

 

37 %

Eriosyce napina glabrescens X Eriosyce senilis senilis

0,75%

30

1

6

14

15

 

50 %

Astrophytum asterias variegata x Astrophytum hanazono

0,75%

20

2

2

2

2

 

10 %

Austrocactus patagonicus

0,75%

20

0

0

1

1

 

5 %

Eriosyce weisseri X Neoporteria pulchella

0,75%

30

0

4

22

26

 

87 %

     

 

         

Eriosyce napina ssp. lembkei RCP

1,5%

30

8

16

21

21

 

70 %

Eriosyce napina glabrescens X Eriosyce senilis senilis

1,5%

30

3

17

26

27

 

90 %

Astrophytum asterias variegata x Astrophytum hanazono

1,5%

20

3

3

4

4

 

20 %

Austrocactus patagonicus

1,5%

20

1

1

1

1

 

5 %

Eriosyce weisseri X Neoporteria pulchella

1,5%

30

0

3

15

18

 

60 %

 

* Les graines ont entre 6 mois et 2 ans : le taux brut de germination n'a pas grand sens et seules les comparaisons de levées suivant les pourcentages de H2O2 sont importantes.

 

Graphes des germinations dans 0,75% et 1,5% de H2O2, exprimées en pourcentage de levées en fonction du nombre de jours après le semis (le nombre de graines semées est entre parenthèses) :

 


III - Notes sur l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène ) :

 

  • ♦ Pourquoi de l'eau oxygénée? le peroxyde d'hydrogène est un désinfectant puissant qui agit par oxydation, mais c'est aussi un composé très labile : la molécule est très réactive et est détruite par la chaleur, la lumière, et au contact des éléments avec lesquelles elle réagit. Elle est également détruite par les catalases, des enzymes présentes chez quasiment tous les organismes vivants : 2H2O2 → O2 + 2H2O. De plus, les résidus de la dégradation (composés oxydés, oxygène et eau) ne sont pas toxiques pour les plantes.


  • ♦ Dégradation du peroxyde d'hydrogène: J'ai fait le pari que l'essentiel du peroxyde d'hydrogène aurait disparu du milieu de culture avant la germination des graines (sinon il tuerait les plantules), et il s'avère que c'est bien le cas. Les expériences avec des graines à germination rapide montrent que l'eau oxygénée n'est plus un problème 3 jours après le semis, puisque des plantules apparaissent et poussent normalement.


  • ♦ Effet du peroxyde d'hydrogène sur la germination: L'eau oxygénée a une action sur la levée de dormance des graines de toutes sortes de plantes qui est maintenant largement documentée. Avec un mélange de Frailea sp., les graines semées avec 0,75% et 1,5% d'eau oxygénée germent environ une semaine plus tôt que celles semées dans des pots témoins stérilisés à la chaleur et imbibés d'eau normale. Les tests avec différentes espèces de cactées montrent presque toujours des germinations plus nombreuses et plus précoces dans 1,5% que dans 0,75% d'eau oxygénée (voir les résultats ci-dessus), et c'est donc la concentration à 1,5% qui est recommandée. La concentration de peroxyde à 0,75% pourrait être utilisée avec de petites graines fragiles et avec un tégument mince, qui pourraient être attaquées par le peroxyde d'hydrogène plus concentré .


  • ♦ Effet désinfectant du peroxyde d'hydrogène: l'avantage d'une désinfection chimique est qu'elle est de longue durée et qu'elle continue à agir dans les sachets, alors que la désinfection par la température ne dure que le temps du chauffage. Dans les expérimentations menées, l'eau oxygénée semble avoir un pouvoir de désinfection au moins aussi efficace que la stérilisation par la chaleur, aussi bien à 0,75% qu'à 1,5% : plusieurs semaines après les semis aucun champignon ou algue n'est observé dans les pots. Quelques pots désinfectés avec la solution à 0,75% laissent par contre pousser un peu de mousse après plusieurs semaines (les spores de mousses sont sans doute plus résistants), et il est donc préférable d'utiliser la solution à 1,5%. Attention le peroxyde d’hydrogène doit être dégradé surtout par la matière organique : trop de terreau dans le substrat peut conduire à sa dégradation trop rapide et faire baisser son effet désinfectant. De la même manière du terreau trop humide doit l’empêcher d’être imbibé par l’eau oxygénée. Dans ces conditions il peut être utile de le passer quelques minutes au four à micro-ondes pour le désinfecter ou le sécher avant de préparer le substrat.

 

  • Engrais : il n’est pas rajouté d’engrais liquide au substrat car des réactions chimiques pourraient se produire avec l’eau oxygénée. La présence de terreau et d’Aquabasis Plus doit être suffisante pour apporter les éléments nutritifs aux plantules. Cependant, à leur place, il pourrait être utile de placer quelques grains d’osmocote (engrais en grains à libération lente) dans le substrat, au fond du pot (à essayer).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ademart 23/07/2015 12:07

bonjour, Je viens de découvrir ton site, je dois planter des graines de Aloe Polyphylla, je vais mettre en application la technique de l'eau oxygéné pour désinfecter le pot et le terreau spécial cactus, j'espère que cela va fonctionner.

Fabrice 23/07/2015 12:58

Bonjour, je n'ai jamais fait de test sur des graines autres que de cactus, mais à priori cela devrait fonctionner.

stapelio 02/10/2010 22:55



salut, ton site est vraiment exceptionnel,  et c'est trés sympa d'avoir partagé avec nous ces infos qui t'ont coûtées bien des essaies et du
temps, c’est vraiment une technique parfaite pour moi, le micro onde je trouvait ça un peu barbare!:)


merci



Nelly 04/04/2010 15:25



Bonjour et merci pour votre blog et vos conseils si précis et généreux!


Je viens d'appliquer à la lettre vos recommandations pour faire des semis avec l'eau oxygénée et je suis très contente d'avoir trouvé une méthode aussi simple. Comme il s'agit de mon premier
essai, je m'attends à être maladroite et, afin de prévenir des initiatives malheureuses, je me demandais si vous pourriez m'indiquer quelles sont les prochaines étapes?


J'ai planté 10 pots avec un mélange de graines et je ne sais donc ce qui va pousser, j'ai donc suivi votre méthode dans son intégralité et j'ai reconverti mon aquarium en serre.


Quel délais minimum y a-t-il avant de voir apparaitre les premières levées? Je me doute que cela dépend des variétés semées mais disons, au bout de combien de semaines dois
je craindre qu'il y a un "comme un souci"? :)


Bon, j'espère qu'il n'y aura pas de souci alors quand les premières levées se feront, que dois je faire? Faut il renouveler l'air dans les sachets? Faut il prévoir d'humidifier le substrat tôt ou
tard? 


Bref, si je sais ce qu'il fallait faire jusqu'à présent, maintenant, je ne sais pas trop... Si, attendre :)


 


J'espère que vous pourrez m'aider. Je vous en remercie par avance et je vous souhaite un agréable printemps!


 


Cordialement



Fabrice 04/05/2010 12:53



Bonjour


Désolé pour ma réponse si tardive.


Effectivement le temps de levée dépends des espèces semées : cela va de 2 jours à... 1 an environ (pour les très difficiles, mais je doute que ce soit celles là si il s'agit d'un
mélange commercial). Normalement, avec des espèces faciles, après 1 mois sans rien il faut s'inquièter.


Ne surtout pas ouvrir les sachets, sauf pour rajouter de l'eau stérile si ils sèchent beaucoup (pas avant plusieurs mois normalement), ou bien si le volume se rétracte
beaucoup (les parois se collent), et toujours le faire le plus proprement et rapîdement possible.


Cordialement


Fabrice



FLORIAN 26/03/2010 11:39


bravo et merci pour ces explications bien détaillées!!! je vais pouvoir enfin m'y mettre salut


Nikolas 10/03/2010 14:06


Merci pour votre réponse. Je vais donc faire l'essai avec quelques espèces difficilles à faire germer et vous tiendrai au courant du résultat.

Bonne journée


nikolas 08/03/2010 19:18


Bonjour
Je trouve cet article très intéressant. Cela m'a d'ailleurs fait penser à ceci:
Ne croyez vous pas, pour des graines comme Mammilaria luethyi, theresae, Echinocactus horizonthalionus et autres graines difficilles à faire germer, qu'il serait intéressant d'essayer de
faire tremper les semences dans de l'eau oxygénée à 3% avant le semis (vu qu'apparemment le produit aide à sortir les graines de leur dormance) ?


Fabrice 10/03/2010 13:06



Bonjour
La dormance  peut provenir de causes très diverses suivant les espèces. L’eau oxygénée a effectivement un effet sur la levée de dormance,
mais uniquement sur certaines espèces.  Concernant les cactées, cet effet a été montré pour quelques
espèces plutôt faciles.  J’ai tenté des tests de trempage des graines dans de l’eau oxygénée à 3% pendant différents temps pour 3 espèces très
difficiles à faire germer, sans obtenir de résultat concluant pour l’instant. Il faut poursuivre les tests avec d’autres espèces….



Stéphane LE Marec 08/03/2010 08:27


J'ai vu que certains préconisent une cuillérée à 3% par dessus les graines, qu'en penssez vous ?


Fabrice 08/03/2010 12:58


D'après ce que j'ai vu, la cuilérée à 3% est utilisée dans des pots stérilisés à la chaleur et non à l'eau oxygénée, et est destinée à désinfecter les graines après le semis. Pourquoi pas, c'est
une précaution supplémentaire contre les germes, et qui peut avoir un effet positif sur la germination.


Stéphane LE Marec 20/01/2010 15:27


Merci beaucoup de toutes ces explications


Stéphane LE Marec 19/01/2010 18:59


Bonjour

J'ai une petit question
Jai 250 ml d'eau oxygénée 30 volumes, il me faut combien d'eau avec pour arriver à 1,5% ?

Merci


Fabrice 20/01/2010 13:01


Bonjour

Une solution d'eau oxygénée avec une concentration "30 volumes" correspond à une solution à environ 9%. Il faut donc la diluer par 6 pour obtenir une solution à 1,5% : si vous
avez 250 ml de cette solution il faut donc ajouter 5 fois la quantité en eau, soit 1250 ml d'eau.

Note : l'utilisation du terme "volume" pour désigner la concentration de l'eau oxygénée vient de la quantité d'oxygène qu'elle est susceptible de dégager. Une solution à 30 volumes peut
dégager 30 fois son volume d'oxygène.